L’œuf ou la poule ?

[Temps de lecture moyen 8 min]

Vous avez vu ? Il y quelques mois sur les chaînes télé est passée une pub mettant en scène le célèbre paradoxe de l’œuf et de la poule. [Je suis infichu de me souvenir quelle marque ou produit est promu par cette pub ! Les publicitaires n’ont pas si bien travaillé ça… (1)]

Image extraite de la pub

La question est célèbre : « Entre l’œuf et la poule, qui est apparu le premier ? » Ça ne peut pas être l’œuf, car un œuf a nécessairement été pondu par une poule existant avant. Ça ne peut pas être la poule non plus, car toute poule est issue d’un œuf. Et pourtant, les œufs et les poules n’existent pas de toute éternité, on est d’accord. C’est un paradoxe, comment en sortir ?? Dans la pub ils éludent la réponse en disant « mystère »…

En réalité ce n’en est pas vraiment un (paradoxe). Et ce n’est pas un mystère non plus. C’est plutôt… une question mal posée, en fait !
En effet, la question est formulée avec des mots qui recouvrent des concepts qui, en réalité, n’existent pas. Ou pas tel qu’on l’imagine. Cette question pose en fait un problème… de langage.

Ce qui n’est pas clair, c’est le sens qu’on donne aux mots « l’œuf » et « la poule » (avec leur article défini devant). Prenons la poule : en réalité « la poule » … ça n’existe pas ! Ce qui existe c’est des poules. Dans le monde il existe des milliards de poules (au bas mot quelques dizaines de milliards de poules sur toute la Terre). Et les poules, en tant qu’individus, sont toutes différentes : chacune a son capital génétique unique, qui n’appartient qu’à elle, et qui est un peu différent des autres poules. Qui plus est il y a une multitude d’espèces de poules dans le monde, certaines proches des poules que l’on connaît, d’autres relativement éloignées au point que de visu on ne dirait pas instinctivement « c’est une poule ».

Femelle de poule sauvage Gallus gallus en Thaïlande

A côté de cela il existe des oiseaux, qui pondent des œufs aussi, qui ressemblent à des poules, mais qui n’en sont pas stricto sensu.
Et si, de surcroît, on se place d’un point de vue temporel et que l’on regarde l’évolution des espèces au cours des millions d’années, la confusion s’accroit. Au fil du temps qui passe en effet, à chaque fois qu’une poule donne naissance à un œuf, de petites mutations génétiques apparaissent naturellement (2), qui font que le capital génétique d’un œuf n’est pas le même que celui de la poule qui l’a engendré. Ainsi au fil du temps, pour chacune des milliards de poules et d’œufs, les caractéristiques des individus changent et évoluent lentement au fil des générations.
En remontant le temps et les générations, les poules ressemblent de moins en moins aux poules actuelles. Il y quelques dizaines de millions d’années, les poules étaient… des dinosaures (3) !

De génération en génération, les petits changements (dus aux mutations génétiques) s’accumulent : voilà comment passer du dinosaure à la poule… en gardant l’oeuf ! (vue d’artiste)

Et si l’on remonte encore le temps, les dinosaures étaient auparavant des reptiles… qui étaient auparavant des batraciens… qui, avant de commencer à sortir de l’eau étaient des poissons… etc.. etc… jusqu’aux premières cellules vivantes capables de se reproduire, apparues dans les océans primitifs… il y a plus de 4 milliards d’années.

Ainsi, dans ce fouillis de milliards d’individus, tous différents, qui se transforment sans cesse au fil du temps et des millions de générations successives, formant un continuum d’évolution depuis les premières cellules vivantes jusqu’à nos oiseaux actuels, en passant par les dinosaures, bien malin celui qui peut définir précisément ce qu’est « la poule » !

Partant de là il est impossible de répondre à la question initiale « Entre l’œuf et la poule, qui est apparu le premier ? » car elle n’a tout simplement pas de sens tant qu’on ne sait de quoi on parle quand on écrit « la poule », ou « l’œuf ».

Pour apporter une forme de réponse, il faut se mettre d’accord sur le sens que l’on donne à « l’œuf » et « la poule » ; si on convient d’aborder cette question du point de vue des espèces et de leur évolution, alors il est clair que la Nature (4) a inventé l’œuf avant d’inventer la poule : il y a 100 millions d’années des dinosaures pondaient déjà des œufs, alors que les poules n’existaient pas encore à l’époque.

Dans ce cas la réponse à la question est que l’œuf était là en premier :

  • Dans l’histoire de l’évolution des espèces, il y a environ 310 millions d’années, est apparu l’œuf dit « amniotique » (un embryon protégé par une membrane, nommée « amnios »). Cela distingue les reptiles des premiers vertébrés terrestres, les amphibiens, en les rendant capables de pondre hors de l’eau. Puis, environ 10 millions d’années plus tard, est apparu l’œuf protégés par une coquille calcaire ouvrant aux reptiles la colonisation des continents, et la voie à leurs descendants : les dinosaures et les oiseaux.
  • L’ère des dinosaures s’est étendue de -230 à -65 millions d’années ; les paléontologues s’accordent à dire que c’est au cours de cette période que sont d’abord apparus de petits dinosaures à plumes (vers -150 millions d’années, à la fin du Jurassique), qui ont évolué petit à petit vers leurs formes d’oiseaux modernes : adaptation du squelette et allégement des os, passage du vol plané au vol battu, apparition du bec et disparition des dents (vers -80 millions d’années, à la fin du Crétacé)

Pour en apprendre encore plus sur le paradoxe de l’œuf et de la poule, et comprendre selon quels autres points de vue on peut se placer pour aborder cette question, vous pouvez consulter voici le lien vers la page wikipedia dédiée à ce sujet, très intéressante. Ou pour ceux qui préfèrent, vous pouvez retrouver le même contenu vulgarisé dans cette vidéo de 8 minutes : https://youtu.be/bgDEdevcQ_0

Clin d’œil à Monique, la poule du navigateur Guirec Soudée (lire ses aventures ici)

Pour aller un peu plus loin

Beaucoup de questions de sciences qui conduisent apparemment à des paradoxes ou à l’absence de réponse satisfaisante sont en fait… des questions mal posées révélant plus un problème de langage et de vocabulaire qu’un problème scientifique.

Voici un exemple avec la question suivante :
« Quel est l’origine de l’univers ?« 

Cette question est problématique : le souci vient en fait du sens que l’on donne au mot « origine ». En effet, dans le sens commun, l’origine d’une chose c’est « ce qu’il y a eu au début et qui a permis que cette chose existe, ou qu’un évènement se produise ». Mais en fait cette définition n’est pas satisfaisante…
Prenons par exemple l’origine de la guerre 39-45 : c’est l’envahissement de la Pologne par l’Allemagne. Celui-ci est la suite logique de la politique menée par Hitler depuis son accession au pouvoir en 1933. Et son arrivée au pouvoir est une conséquence de l’évolution de la situation politique en Allemagne dans l’entre deux guerres… qui elle même est une conséquence de l’humiliation subie par l’Allemagne à la fin de la première guerre mondiale… etc… La guerre 39-45 est l’aboutissement de cet enchaînement de causes et de conséquences.
Prenons l’exemple de l’origine de la vie sur Terre : c’est vraisemblablement la conséquence de l’arrivée d’une ou plusieurs météorites sur Terre, qui ont apporté des molécules de base indispensable à la vie, ou alors c’est la conséquence de processus physico-chimiques qui se sont produits dans les océans ou les flaques d’eau, stimulés par la foudre et les UV du soleil , ou alors les deux à la fois. En tout cas c’est une suite d’évènements qui a abouti à l’apparition de la vie.

Ainsi, quand on parle de l’ « origine » d’une chose ou d’un évènement, on parle en fait plutôt d’un aboutissement, d’une succession d’évènements qui conduisent à ce que la chose existe ou à ce que l’évènement se produise.

S’agissant de la question de l’origine de l’univers, prise dans le sens « que s’est-il passé au début » , si la réponse c’est « une succession d’évènements ayant conduit, in fine, à la naissance de l’univers » alors il y a un problème car la réponse ne décrit pas le début de l’univers, vu qu’il s’est passé des choses avant… Donc on ne répond pas à la question !
Il s’agit donc d’une question mal posée révélatrice d’un pb de langage…

Voilà de quoi vous retourner le cerveau… non non ne me remerciez pas ! ;-)
Allez donc écouter ce qu’en dit Etienne Klein dans cette petite conférence (13 min) ou cette plus longue conférence (54 min) sur la notion d’ « origine de l’univers » qui échappe en réalité totalement à notre entendement. Il en parle bien entendu mille fois mieux que moi.

(1) Après vérification… il s’agit d’une pub pour une grande surface…
[retour]

(2) C’est une caractéristique intrinsèque du vivant : le processus de transmission du patrimoine génétique n’est pas fiable à 100%. Systématiquement, à chaque génération, de petites mutations génétiques apparaissent spontanément. Cette caractéristique du vivant, fondée sur le hasard, est fondamentale et est à la base de la théorie de l’évolution.
[retour]

(3) Les ancêtres des oiseaux sont, d’un point de vue évolutionniste… des dinosaures, cela a été clairement démontré.
[retour]

(4) On pourra me reprocher de personnifier la Nature en la mettant avec une majuscule et en sujet d’une phrase dans laquelle le verbe est « inventer ». Avec raison : en effet, la Nature n’est pas une personne ou une entité pensante qui pourrait « inventer » des choses ou avoir une volonté, un dessein (cf les théories religieuses du « dessein intelligent »). Mais c’est pratique de s’exprimer ainsi car tout le monde comprend !
Au passage, nous avons là une autre redoutable problématique de vocabulaire : que recouvre le mot « la Nature » ? Est-ce quelque chose qui est à l’échelle de l’univers dans son ensemble ? Est-ce limité à la Terre ? Est-ce que cela désigne tout ce qui est vivant (en supposant que l’on puisse définir ce mot, c’est loin d’être évident) ? Si c’est cela, est-ce que les environnements dans lesquels vivent les être vivants ne doivent pas être inclus aussi : les rivières, les océans par exemple… ? Est-ce que cela désigne l’écosystème terrestre dans son ensemble ? … Est-ce qu’un caillou fait partie de la Nature ? Un atome d’uranium radioactif ? La lave qui sort d’un volcan ?
Un caillou… sur mars ? Pas simple….
Je vous laisse y réfléchir !
[retour]

Crédits photos :
https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-poules-dominent-monde-reponse-10-chiffres-54101/
http://www.vulgarisation-scientifique.com/wiki/Pages/Qui_est_apparu_d_abord_l_oeuf_ou_la_poule

1 réponse
  1. Géraldine
    Géraldine dit :

    Bravo Philippe et merci pour cette réflexion scientifico-philosophique.
    Est ce que cela vaut aussi pour l’homme et la femme : qui est arrivé en 1er ?
    Vivement le prochain article de ConnaissanceS !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.